MOUVEMENT RADICAL Social-Libéral 34

Catégorie : Elections

Communiqué de presse du 24 juin

Élection municipale à Montpellier

Dimanche prochain, les Montpelliérains décideront du sort de leur commune et de leur Métropole pour les six prochaines années. Cette élection municipale intronisera le candidat qui aura la meilleure connaissance des caractéristiques socio-économiques et politiques de la Cité.

Le Mouvement Radical / Social-Libéral de l’Hérault a fait le choix de ne pas se positionner à Montpellier. Tout au plus, il observe avec bienveillance le programme d’une liste dont le chef de file œuvre pour sa ville. Dans ce contexte de « drôle de campagne » et de crise sanitaire, il appelle à ne pas abandonner cette élection à celle qui fut la grande gagnante du 1er tour à Montpellier avec près de 59% : l’abstention.

Jacques DANDINE
Président Départemental

La liberté d’agir retrouvée

Suite à l’allocution du Président de la République, Le Mouvement Radical / Social-Libéral de l’Hérault prend acte avec satisfaction des mesures d’accélération du déconfinement, qui tout en respectant scrupuleusement la vigilance sanitaire, vont permettre une plus grande liberté d’actions personnelle, professionnelle, sociale et économique.

La mobilité géographique totale retrouvée et la réouverture d’un très grand nombre de frontières étaient vitales pour les échanges et en particulier pour une totale reprise des activités économiques sur notre territoire, notamment celles liées au secteur du tourisme.

Le MRSL 34 approuve la confirmation de la tenue du second tour des élections municipales 2020. Si la mise en place des nouvelles équipes municipales des 285 conseils municipaux élus au 1er tour est désormais réalisée, notre département compte encore 57 communes qui sont concernées par un second tour le 28 juin. Il était temps de clore cette séquence électorale hors normes.

« L’organisation de l’État et de notre action doit profondément changer. Tout ne peut pas être décidé si souvent à Paris. »

Emmanuel Macron

Le Président de la République a promis un nouvel équilibre des pouvoirs avec plus de responsabilités pour les collectivités locales.

Le Mouvement Radical / Social-Libéral a depuis toujours prôné une décentralisation forte, en cohérence avec nos territoires et nos compétences propres.

Une répartition des compétences et des pouvoirs qui ne peut exister qu’accompagnée de moyens adaptés et d’une autonomie financière dans la gestion de nos collectivités locales.

Les gestions « sur le terrain » de cette crise sanitaire inédite de la COVID19 ont démontré et prouvé le rôle primordial que jouent ces dernières dans l’organisation administrative et politique de leurs territoires; elles ont mis également en évidence leurs immenses facultés d’adaptation.

Le Mouvement Radical de l’Hérault adresse ses félicitations républicaines à l’ensemble des membres des Conseils Municipaux élus

Le Mouvement Radical de l’Hérault adresse ses félicitations républicaines à l’ensemble des membres des Conseils Municipaux élus

Après 2 mois d’attente, la mise en place des nouvelles équipes municipales des 285 communes héraultaises dont les Conseils Municipaux ont été élus au 1er tour, a été effectuée.

A dater du 18 Mai, les Conseils Municipaux élus au complet, sont entrés en fonction. L’élection des maires, adjoints et conseillers municipaux ayant reçu une délégation s’est déroulée jusqu’à hier, 28 Mai.

Cela met fin à des situations inédites que les Maires et Conseils Municipaux sortants ont eu à gérer pour lutter contre la pandémie de la COVID_19, en faisant appliquer des mesures sanitaires drastiques, en prenant des décisions parfois difficiles pour gérer aux mieux la sécurité, l’assistance et le bien-être de tous leurs administrés.

Des édiles sortants et des futurs entrants ont su avec leurs équipes municipales, partager, jongler, œuvrer solidairement à la gestion de la crise dans un esprit républicain et dans l’intérêt de nos concitoyens. Cette mutualisation des compétences, cette entraide et cette expertise partagées de la part d’hommes et de femmes engagées dans ce travail de proximité, démontrent parfaitement le rôle primordial que jouent les communes dans l’organisation administrative et politique des Territoires.

L’une des orientations que développe le Mouvement Radical / Social-Libéral, consiste à la mise en place d’une décentralisation forte et utile. Les Radicaux seront les artisans d’une nouvelle étape de décentralisation, reposant sur des exigences de cohérence dans la répartition des compétences, d’adaptation des structures et des institutions aux besoins propres à chacun des territoires, de garantie d’une véritable autonomie financière des collectivités locales.

Dans notre département, 57 communes sont dans l’attente de la tenue du second tour fixé au 28 Juin. Elles ont jusqu’au 2 Juin à 18h00 pour déposer leurs listes en l’état ou remaniées selon les résultats du 15 mars, compte tenu des fusions, alliances ou soutiens négociés.

Nous allons expérimenter une « drôle de campagne », axée sur le numérique dans un contexte de crise sanitaire qui entre dans sa 2ème phase de déconfinement. Elle sera peut-être la première d’un nouveau modèle en la matière, l’annonciatrice du fameux « Monde d’après ».