MOUVEMENT RADICAL Social-Libéral 34

C’est le 1er Juillet : « Journée mondiale du Bandeau Blanc »

Le 1er Juillet : « Journée mondiale du Bandeau Blanc »

Chacun de nous est invité à porter un bracelet blanc à son poignet en signe de soutien à l’action mondiale contre la pauvreté. Il symbolise « l’Action Mondiale contre la pauvreté » qui regroupe des centaines d’organisations et de citoyens à travers le monde. Cette journée tire son nom de l’action de Care France en 2005 : « 2005, plus d’excuses ! ».

Le 14 septembre 2005, alors que s’ouvre ce jour-là, à New York, le Sommet Mondial décrit par Kofi Annan comme « le plus important de l’histoire des Nations Unies », la coalition « 2005 : plus d’excuses ! » est allée, tôt le matin, sonner le réveil des Etats membres par une tournée en son et lumière des ambassades à Paris, afin que ceux-ci tiennent leur engagement pris il y a cinq ans, de réduire de moitié la faim et la grande pauvreté d’ici 2015. »

Aujourd’hui, 1er juillet 2020, force est de constater que nous sommes malheureusement bien loin des objectifs de 2015, mais, comme chaque année depuis 15 ans, cette journée continue d’être célébrée.

Rappelons pour mémoire, que 821 millions de personnes souffrent de la faim et que 21 000 en meurent chaque jour, selon le dernier rapport sur les crises alimentaires dans le monde.

Le 15 juin 2020, lors de la journée Mondiale d’action contre la faim, nombre d’organisations ont alerté sur le risque d’aggravation de la situation à cause de la pandémie de la Covid-19.

Selon le Programme Alimentaire Mondial : restrictions, déplacements ou mesures de confinement ont limité l’accès aux denrées alimentaires, dans des pays où les populations souffrent déjà de malnutrition.

  • 370 millions d’enfants ne peuvent pas prendre un repas équilibré à l’école, à cause des mesures de confinement, lié à la crise sanitaire.
  • 265 millions de personnes seront en situation d’insécurité alimentaire grave à la fin de l’année 2020, soit 130 millions de personnes de plus qu’en 2019.

Les pays riches sont aussi touchés par la grande pauvreté et l’insécurité alimentaire. Selon l’ONG « CCFD Terres Solidaires », la Fédération européenne des Banques Alimentaires constate une augmentation de 25% à 30% de la demande d’aides en Europe de l’Ouest, il s’agit de l’une des conséquences de la crise sanitaire. Le directeur du Programme Alimentaire Mondial évoque, par conséquent, une probable « pandémie de faim » si les aides apportées aux populations les plus fragiles ne sont pas suffisantes.

En France, ce sont plus de soixante organisations et syndicats réunis au sein de : “2005 : plus d’excuses !” qui œuvrent tous les jours avec pour objectif d’interpeller les Etats, signataires des Objectifs du Millénaire en 2000, et leur rappeler le respect de leurs engagements.

Le Mouvement Radical / Social – Libéral de l’Hérault est fortement sensibilisé à cette cause humaniste et travaille en lien étroit avec des associations locales pour porter leurs messages au sein de toutes les collectivités territoriales et nationales, afin de contribuer à l’amélioration des conditions de vie de toutes celles et ceux qui n’ont pas accès à un mode d’alimentation correct.

Laisser un commentaire